canut

canut

7.12.12

James Blood Ulmer , Rodolphe Burger & Meteor Band - Guitar Music

House People
Are You Glad To Be In America?
Cheering
Blues Allnight
Long Legged Fly
Play With Fire
Huit Couché
Let Me Take You Home
Unlimited Mariage
High Tech



8 commentaires:

LRRooster a dit…

chuis pas un gros fan de Burger, je connais mal c'est peut être ça.

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Notre Rooster a toujours du mal avec Kat Onoma ou Burger, ce que je m'explique mal, mais y'a des cas comme ça; il y a certains artistes avec lesquels je n'ai jamais trop accroché sans parvenir à m'expliquer pourquoi.
Jimmy

Marius Perlimpinpin a dit…

bein ,moi c pareil avec Dylan j'ai beau essayer je n'y arrive pas

LRRooster a dit…

euh pareil pour Dylan. Sauf le Highway 61 revisited, il faut dire qu'il y a du beau monde dessus...

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Ici, peut-être que la reprise des Stones pourra aider...
Pourquoi, il n'y a pas du beau monde sur: "Blonde on blonde"?! J'aimerai vous aider pour Dylan, qui compte tant pour moi, mais je ne sais pas comment, et je pense que vous avez suffisamment de bons disques pour que je puisse vous pardonner!!!
Jimmy

Rondelptik a dit…

Pour Dylan, faut regarder Hurricane Carter. Le film d'un boxeur injustement mis en tôle à cause du racisme. Dylan a écrit une chanson pour lui, qui n'a pas permis de le libérer. Il a été libéré bien plus tard. C'est avec Denzel Washington, c'est bien foutu, ça passe tout seul. Ca permet de comprendre le côté engagé, jusqu'en boutiste du personnage, il n'a plus jamais rechanté ce titre après sa tournée de l'époque. Après : Desire, Freewhilin', Blonde On Blonde, Blood On The Tracks, Time Out Of Mind, etc... Une fois qu'on est dedans, et vue la richesse de sa discographie, y a de quoi faire.
Sinon y a le bootleg Live 66 qui permet de comprendre son modernisme et son apport à la musique tout court. On sent le gars qui était en avance sur son temps. Après, le "Judas !" crié dans la foule est un peu surfait, mais c'est bon pour les fans de Robert Johnson et de sa légendaire rencontre avec le diable (là, faut regarder O Brother, des frères Cohen ;-).

Rondelptik a dit…

Sinon, pour se dire que c'est quand même un gars qui fait des bonnes chanson, écoutez Blind Willie Mc Tell :
http://www.wat.tv/video/bob-dylan-blind-willie-mctell-1q85w_2gh7d_.html

Rondelptik

Rondelptik a dit…

Paul Simon: Bob Dylan is like the most mysterious of all the people of our generation. He’s sort of impenetrable, really. I’m trying to remember if there is anyone else besides Bob Dylan who could have influenced me [to start writing songs like “The Sound of Silence”], but I really can’t imagine that there was. It might not have been Dylan directly but it was the folk scene of Bleeker and MacDougal. But Dylan was so dominant a force in it that in a way you can attribute it to him.

On peut même s'en contenter de loin, indirectement. Donc vous avez des excuses ;-)