canut

canut

5.12.12

TWIN PEAKS : SOUNDTRACK FROM TWIN PEAKS





Hi Music Lovers

'tain c'est le retour du LRRooster ! Je n'irai pas jusqu'à là, mais ça fait plaisir de se retrouver à la maison avec les aminches. Et puis je ne pouvais pas manquer ce post, c'est juste du pur enjoy.

Welcome to Twin Peaks Population 51201... Vous connaissez sûrement la suite de l'histoire, magnifique dans sa saison 1, alors que la saison suivante a été un véritable fiasco. Il nous reste cette superbe BO, composée par Angelo Badalamenti.





46 commentaires:

Le Club Des Mangeurs De Disques a dit…

Hello Rooster,
Je devrais peut-être bouder ce post, histoire de t'apprendre les bonnes manières!!! Mais je ne sais pas faire ça et je suis trop content de te retrouver parmi nous. Concernant Twin Peaks, je suis passé totalement au travers et ne connais qu'une reprise par Wedding Present! (Peut-être l'occasion que je me rattrape).
A très bientôt j'espère,
Jimmy

sorgual a dit…

Quel retour nous voila comme des coqs en pâtes roufges de plaisir bien sûr.

Everett W. Gilles a dit…

Hello.
J'ai parfois des allergies télé que je ne maîtrise pas, et d'ailleurs ça ne va pas en s'arrangeant, et je n'ai jamais vu un seul épisode de Twin Peaks…
Mais ça fait rien, ça fait plaisir de retrouver le Roo en pleine forme et pour la peine je m'en vais écouter ça.
Welcome Back Sonic !!
EWG

Marius Perlimpinpin a dit…

hello everybody
ça vous dit une p'tite bière au One Eyed Jack casino?
.... 20 ans après je suis toujours Trauma :) merci Audrey Horne...

Brother Everett , si tu es dans la région, veux bien te prêter THE coffret DVD- Twin P ... la plein de mysticisme aussi!!! merci encore Brother :)


Marius Perlimpinpin a dit…

Bise a mon poulet préféré .

LRRooster a dit…

hi folks

Thx for your comments.

@ Jimmy, je suis content de te permettre de découvrir cette BO à l'ambiance unique. Enfin nous sommes dans l'univers "Lynchien", Angelo Badalamenti a énormément bossé avec Lynch.
@ Sorgual, Je te rassures tu n'es pas le seul taré à apprécier les Fiery Furnaces. Nous sommes maintenant au moins 3 avec le nouvel ami Rondo.
@ Everett je t'assure il faut essayer la 1ère saison de Twin.
@ Marius : cot cot cot !

Rondelptik a dit…

Ah! Je comprend mieux pourquoi t'as chargé Luna: Fiery Furnaces, Badalamenti, Lhasa...pas très métal, tout ça ;-).
Je n'ai pas vu Twin Peaks. J'ai vu Mulholland Drive. BO à laquelle j'adhérais, comme le film. Pour l'ambiance Badalamenti qui colle à Lynch, mais aussi pour la chanson année 60 de l'audition pendant le film (I've Told Every Little Star).
C'est La Fille Sur Le Pont qui m'a fait connaître cette version de Faithfull qu'il y a dans la compile, mais j'ai longtemps crû que c'était Ballad Of Lucy Jordan (la Bo n'est jamais sortie dans le commerce, et l'ambiance me paraissait comparable, je n'avais pas capté que c'était avec Badalamenti). Ils ont fait tout un album ensemble (A Secret Life) mais il n'y a pas cette chanson, j'imagine qu'il l'ont faite pour le cinéma, mais je crois que c'était pour La Cité Des Enfants Perdus et qu'ils l'ont reprise pour La Fille Sur Le Pont. Un film de Leconte, avec Auteuil & Paradis. L'histoire d'un lanceur de couteaux, aux lames...en métal...;-)
Non, c'est du toc, au ciné, ils étaient surement en plastique. Sinon, ce serait des vraies larmes qu'on verrait quand ils se la prennent dans la cuisse. Et c'est indécent. Même avec du vrai sang, de l'eau saline, c'est quand même plus poétique...surtout pour une croisière en bateau...Bon j'arrête de faire le clown : Joker!...Comme dirait Batman (t'as de la chance, c'est pas "Iron" Man)...

Je taquine.

Bon, j'imagine que t'as dû voir que j'avais refait La Ronde Elliptique en meilleure qualité, mais la chanson de Faithfull & Badalamenti, je ne l'ai qu'en 160. J'espère que t'as aimé Luna. Si t'en pense du bien, tu peux le dire. Si t'en penses du mal...tu peux en dire du bien. Non, je suis pas hypocrite. Du tout :-) Je manie l'ellipse.
J'en ai pas encore eu de retour, donc si ça commence mal, ça va finir pas très bien. Donc attend que quelqu'un en dise du bien avant de voler dans les plumes (Ah!, j'ai pas parler de plomb, je fais des efforts, j'ai pas parler de métal, j'ai...Ah si. Bon.)

Bon bah désolé pour tous ces détails bien inutiles, désolé si je...hélas...m'étale. (Ouïe!)

Rondelptik

Marius Perlimpinpin a dit…

salut Rondelptik

l'histoire d'un lanceur de couteaux, la vrai ....
The Unknown de Tod Browning

http://www.youtube.com/watch?v=gxqjcF2PjaY

il y a déja 20 ans Peter Greenaway racontait que l'Art du cinéma était bien mort...

LRRooster a dit…

ouh là Marius qu'est ce que tu nous causes de Todd Browning ?
Freaks ou la Parade Monstrueuse et aussi pour ce Unknown que j'avais oublié. Belle culture, respect patron !
@ Rondo, je reviens vite te dire mon sentiment sur ton travail que je trouve excellent, tant dans la forme que dans le fond. J'ai bien compris ton trip de 3ème et unique compilation. je vais procéder à la réunion des deux fichiers. je ferai ça à la casa ce soir.

Marius Perlimpinpin a dit…

Rooster tu sais quoi? j'ai assisté a une projection d' Unknown avec John cale au piano, seul devant l'écran.
un grand moment .

Marius Perlimpinpin a dit…

Browning>Lynch = Elephant Man :)


LRRooster a dit…

@ Rondo : J'ai du rater un truc parce que impossible de réunir les 2 fichiers pour les retrouver dans l'ordre que tu as prédéfini ...Pourtant mon gestionnaire iTunes est performant d'habitude mais là, je ne pige pas. Il y a une astuce ou il faut tout se gratter à la mano ?

Rondelptik a dit…

@LRRooster : normalement, il suffit de copier les morceaux dans le dossier Le Mirage, tu renommes le titre de l'album pour que tous les fichiers soient pris comme venant du même album, et c'est l'ordre des morceaux. J'ai fait exprès de faire le mélange dans la progression des deux compiles parce que certains lecteurs lisaient suivant les noms de fichier et non suivant les numéros de piste, donc logiquement, il devrait y avoir aucun souci. Précise-moi le problème, sinon. En tout cas, merci de jouer le jeu.

@Marius : dans la fille sur le pont, il essaie avec la fille qui tourne sur un disque. Et il se plante une fois, lors d'une croisière, parce que c'est pas sa cible de prédilection : Paradis s'est barrée avec le mari de celle qui sert de cible le lendemain de son marriage (sale journée pour elle;-).

Rondelptik a dit…

@LRRooster : tu peux juste déplacer, aussi, si tu manques de place, le problème, c'est qu'en renommant l'album, tu perds l'ordre de Vénus & Luna et là, il faudra que tu fasses le tri avec les tracklists si tu veux y revenir (c'est rapide, tu mets les morceaux de Luna d'un côté, et ceux de Vénus de l'autre, et tu renommes le nom d'album. Pour l'ordre, c'est pareil, y a pas de souci que ça lise suivant les noms ou les numéros de piste, les noms sont déjà dans l'ordre.)

Rondelptik a dit…

Et si tu veux pas t'amuser à changer les titres d'albums, tu peux tout mettre dans le dossier, classer suivant les noms, tout sélectionner, faire clique-drois sur la première et lire avec Windows Media Player. I Tunes, je connais pas, mais je sais que si j'utilise cette méthode avec VLC, ça marche pas parce qu'il suit pas les noms, ils met les morceaux dans le désordre suivant comment il a eu le temps de les charger.

LRRooster a dit…

y'a kekchose qui cloche la dedans
J'y retourne immédiatement !
(La java des bombes atomiques)

Rondelptik a dit…

Enfin, j'aurais peut-être dû donner direct un même nom d'album pour tous, le mélange se serait fait tout seul, mais le problème, c'est que y aurait eu des risques de mal faire la distinction entre Vénus & Luna.

Bon, tu me dis si tu réussis à régler le problème, parce que c'était voulu tout simple, alors si ça coince, c'est embêtant. Je pense que pour renommer l'album, tu sélectionnes tout, et ça le fait pour tous, t'as pas besoin de le faire un par un.

LRRooster a dit…

Hi Rondo
Je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps !
Bon c'est ok J'ai ta big compile dans ton mix final. Il a fallu que je corrige à partir du gestionnaire information d'iTunes entre les n° de piste et aussi les N° de disque mais le résultat est là Yes !.
Je reviens vers toi pour le contenu
Bonne soirée

Rondelptik a dit…

Bonne soirée à toi aussi. Je sais pas si t'as chargé la dernière version, mais si 4h, ça te parait long pour rester concentré, j'y dis qu'on peut faire une entracte après Everyday de Yo La Tengo et Man In The Moon de Faris Nourallah, ça répartit l'écoute sur des périodes d'1h20, environ, sans vraiment perdre le fil, à mon avis. Mais initialement, c'est prévu pour être écouté d'une traite.

LRRooster a dit…

Hi Rondo

Bravo pour ton boulot. Ce que tu as abattu est énorme. Peut être trop même car sur la longueur beaucoup vont s'essouffler à moins de faire un Paris Quimper en tire et de se dire qu'on à 4 h de route pour goûter l'exercice.
Exercice c'en est un à coup sûr. j'ai aimé parce que je pense que nous avons des univers musicaux très proches. J'apprécie beaucoup des artistes que tu as sélectionnés (pas la peine de les nommer ) et ceux que j'ai découvert m'ont plu ( à des degrés divers certes ) Le top pour moi a été la découverte de Tue Loup qui sort un album ces jours ci d'ailleurs et aussi O Children. Si tu as des links à partager n'hésite surtout pas je suis preneur !
J'ai un tout petit faible pour Luna dont les enchaînements sont très bien amenés. Il y a ce titre étonnant It must be a sign de Christophe.
Sur Vénus c'est pareil de bons enchaînements dans les ambiances et la part belle pour The Do que j'adore.

Ce qui est très bien vu de ta part (chapeau bas du reste) c'est cette 3ème compile à partir des 2 autres. ça fonctionne super bien et les titres ou enchaînements qui pouvaient nous paraître moins évidents ou intéressants sur chacune des deux compiles prennent sur le Le Mirage une autre dimension. C'est top. L'effet est réussi et le but atteint.

J'écoute sur mon téléphone Luna et Vénus, Le Mirage du Rivage est resté sur le mac.

Encore bravo ami Rondo

LRRooster

PS tu l'as trouvé sur quel album le "Benton Harbor Blues" des Fieries ?

LRRooster a dit…

Merci aussi pour le nouveau link en 320 c'est quand même mieux car sur certains titres ça mijotait trop !

Rondelptik a dit…

Merci pour ton effort d'écoute. Si ça te dit tu peux mettre un petit comment sous le dernier Music Junkies du CMdD, Jimmy y a posté la version 320, histoire que ceux qui hésiteraient aie un avis positif (dont je te suis gré).
Pour répondre à tes requêtes. Tue-Loup, je l'ai trouvé sur Laspikedlycmusic : http://laspikedelycmusic.bloguez.com/laspikedelycmusic/5654023/Tue-Loup-9-2012-320
Je ne connaissais que leur premier album et un autre, j'ai pas trop suivi leur discographie (ici, comme son nom l'indique, c'est leur 9ème).
Pour O. Children, pareil : http://laspikedelycmusic.bloguez.com/laspikedelycmusic/4563258/O-Children-Apnea-2012-VBR-0-
Je ne sais plus où je l'ai trouvé en meilleure qualité. Je ne sais pas si les liens sont encore valides, par contre.

Et pour "Benton Harbor Blues", c'est sur l'album Bitter Tea. C'est expérimental, comme leur deuxième (Blueberry Boat) mais en moins arty, plus pour un format "chanson", plus léger. Mais je crois que leur plus accessible, à eux, c'est le dernier "I'm Going Away". Ou leur premier, si on veut rester dans une étiquette "rock".

Tu n'as qu'à faire qu'un copier-coller pour le comment du CmDD, c'est juste histoire que ceux qui ne passeraient pas par Canut Brains ou qui ne feraient pas le lien aie un avis, parce que c'est vrai que c'est gros. Pour cette histoire de durée, c'était aussi pour multiplier les possibilités de découvertes, et puis pour que ça me paraisse complet. Même si y a évidemment pas tout ce que je pourrais mettre (y a plein de groupes que j'adore mais que j'ai pas mis), je me dis qu'on en ressort satisfait. Même si c'est long, j'ai essayé d'éviter la redite.

Enfin, bien content que ça fonctionne et que tu y aie adhéré, c'était pas gagné d'avance.

Rondelptik a dit…

Ou sinon je vais mettre un lien pour ce post, ça fera d'une pierre deux coups pour ceux qui découvriraient et ma compile et ce blog.

Rondelptik a dit…

Au fait, je ne sais pas si tu connais Mercury Rev (à mon sens Deserter's Songs est un chef-d'oeuvre), à rapprocher des Flaming Lips. Mais si tu veux t'essayer à ce concept avec une "vrai" album, je t'explique comment ça m'est venu, comment moi, j'ai pensé que ça pouvait marcher. Les critiques se sont accordées à ce que leur dernier, Snowflake Midnight, était un ratage complet. Ce que je pense aussi, trop boursouflé, trop grandiloquent, trop lourd, etc... Sauf que. Avec cet album, ils offraient en téléchargement un autre album d'instrus éléctros (Strange Attractor), qui, pareil ne tenait pas vraiment pour lui-même. J'ai eu l'idée d'intercaler les instrus entre les morceaux de l'album encodé en MP3, et l'alternance a fait que je me retrouvais avec un "album" qui tenait la route du début à la fin, malgré que j'aimais pas les morceaux pris individuellement. J'ai crû que c'était voulu par le groupe, comme une manière de s'émanciper du format CD, mais en fait non (j'ai demandé sur leur Myspace à eux ou à leur staff et ils m'ont répondu que non. Pour eux l'album était bien tel qu'il était. Que moi, j'aimais pas. Quand t'as une pierre angulaire comme Deserter's Songs, c'est difficile de tenir la comparaison et y a que l'album tel que moi je l'ai construit qui était aussi inspiré. Sauf que l'idée "géniale" venait de moi et pas du groupe. Donc j'ai un peu lâcher l'affaire avec eux parce qu'ils me paraissent quand même devenir un peu pâteux, moins subtils et plus perméable à la mode, que l'électro, c'est dans l'air du temps. Mais je trouve pas que sur cet album, ils apportent quoi que ce soit de nouveau à ce sujet).

Enfin voilà, si tu as ces albums, tu peux t'y essayer sans que ça dure 2*2 h de préparation + 4 h d'écoute finale. Tu restes dans les normes d'un petit double-CD. Maintenant, je te dis, faut aimer. Si tu découvre Mercury Rev, commence par Deserter's Songs. Même leur suivant (All Is Dream) est peut-être moins équilibré, commence à devenir un peu plus lourd, mais ça reste dans ce genre d'instrumentation qui fait penser au Pet Sounds des Beach Boys ou au Rubber Soul des Beatles. Après, ils tournent un peu plus électro et avant (à part See You In The Other Side qui est une sorte de Deserter's Song plus brut), c'est du psyché noisy barré (ils avaient un chanteur limite Syd Barett moderne, au départ).

LRRooster a dit…

Deserteŕs songs est un de mes disques préférés toutes catégories
J ai vu Mercury rev plusieurs fois sur scène. J aime beaucoup le travail de Dave fridmann sauf son dernier coup avec Tame Impala
Merci por les links Tue loup et o children

Rondelptik a dit…

Et à mon avis, si ça marche pour le Mercury Rev, c'est juste une histoire de contraste entre les "chansons" surproduites et les instrus qui viennent intercalé un petit grain de folie, plus libre, qui vient aérer le tout. J'ai lu quelque part qu'en fait, ils avaient à moitié improvisé, pour les chansons, et qu'après ils avaient mixé ça d'une manière à évincer le côté spontanné de la démarche, en post production, donc ça fait des gros surlignages bien lourds et des chansons qui décollent pas vraiment.

Moi ce que j'ai essayé de faire avec cette compile, c'est de rendre ça plus subtil et d'y ajouter une espèce de "propos" autre que juste un rapport chanson-instru. C'était plus difficile de rendre ça abouti avec des chansons qui viennent d'un même genre, d'une même étiquette indie, rock, chanson des deux côtés. Le contraste était à trouver ailleurs.

Donc ton approbation me montre que l'exercice est plutôt réussi, et ça fait plaisir. Je ne sais pas si ça dépend du fait que tu as le même genre de goût au départ, c'est sans doute un programme plus alléchant dans ce cas-là, c'est clair.

Rondelptik a dit…

Oui, Dave Fridmann, je sais pas combien de disques majeurs dans le genre il a produit (Sparklehorse, Delgados, Mercury Rev, MGMT etc..). Le dernier avec Tame Impala, c'est quand même vu par certain comme la meilleur suite à Revolver des Beatles, donc c'est pas un gros fiasco non plus. Moi, celui que j'aime moins de lui, c'est ce dernier Mercury Rev. On voit les coutures. Mais je pense que le groupe était moins inspiré que d'habitude. Même leur BO de Blackbird, je la préfère, niveau électro, je la trouve plus subtile, plus dans leur univers.

Marius Perlimpinpin a dit…

zut pas suivi les convers
je fonce chez Jimmy pour CLIC RondelptiK
Merci

Rondelptik a dit…

@Marius : j'espère que ça te plaira. Dans la dernière version 320 du post Music Junkies 29, j'ai inclus un fichier texte où j'explique un peu le principe, mais si t'as besoin de précision, je m'étends (enfin, je divague) à ce sujet dans les commentaires du post Crève-Coeur de Darc, au CmdD, ou dans ceux du Music Junkies 28 où y avait la version en 160.
Merci à toi de tenter.

Rondelptik a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Marius Perlimpinpin a dit…

Rondelptik

J’ai passé un très bon moment en écoutant Venus & Luna , beaucoup de poésie dans tes choix et les enchaînements sont exquis …
Et puis tu as mis ma chanson (Française) préféré BARBARA de Mendelson, je me sens tellement proche des textes… ..brrrrrrr des frissons-là
Merci beaucoup R
CLAP CLAP



Marius Perlimpinpin a dit…

je vais lire la Révérence du Cygne
merci
A+

Rondelptik a dit…

Salut Marius. Bien content que ça t'aie plu, il te reste le Mirage Du Rivage, à écouter non ? Le mélange des deux ? J'explique le principe dans la version 320.
Enfin sinon, moi aussi, Barbara, le texte m'a pas mal impressionné, ils ont pas trop d'équivalent, eux. J'ai trouvé deux autres albums qu'il faut que j'écoute, parce qu'à part Personne Ne Le Fera Pour Nous, je connaissais pas.
Pour la Révérence Du Cygne, choisi la version PDF du dernier commentaire du feuilleton électrique, ça évitera les problèmes avec la mise en page, qui est importante. Et je dis pas que c'est simple à lire.

Bien à toi.

Rondelptik a dit…

Euh juste, La Révérence Du Cygne, de R., c'est ça le lien :
http://www5.zippyshare.com/v/96749350/file.html
Si tu peux effacer l'autre que je t'ai mis dans les commentaires, ça a l'air d'envoyer vers un CD, j'ai du me planter dans les copier-coller.
Désolé.

Rondelptik a dit…

Et puis tant qu'à faire, je mets le lien pour la dernière version (en 320, pour la plus grande part) de La Ronde Elliptique, de R., pareil, pour les fans de Badalamenti ou de Twin Peaks qui voudraient savoir de quoi je discutais avec LRRooster.
http://depositfiles.com/files/96nyfs6dh
Comme ça, tu l'auras direct sur ton blog.
(Là, c'est bon, j'ai vérifié, c'est le bon lien)
A+

Marius Perlimpinpin a dit…

Zé pas le Mirage du Rivage , pas grave si mélange des 2.
( seuls au sommet) de Mendelson
dans peu de temps sur le canut :)
A biente
Marius.

Marius Perlimpinpin a dit…

Je fais une maladie d’avoir du mal à dire ce que j’écris sans mentir.

C'est Beau





LRRooster a dit…

Hi les copains,
Je ne connais pas Mendelson et je peux dire que je me le suis pris en plein dans les plumes. J'ai vraiment beaucoup aimé. Donc n'hésitez pas à faire tourner si vous avez les albums

Rondeltpik a dit…

@Marius : pour le Mirage Du Rivage, c'est tous les morceaux de Vénus & Luna mis dans le même dossier, et à écouter suivant les noms numérotés des fichiers. L'intérêt est que certains changements d'enchaînements apportent un autre manière d'écouter, de plonger dedans. Mais c'est plus long, c'est un espèce d'alliage des deux atmosphères originales en une seule plus complexe et plus subtile.

Merci, sinon, pour la citation. Y a quelques trucs en alexandrins, aussi, les entames des "chants" en italiques, le plus souvent, c'est juste pas forcément mis en forme de sorte que ça se voit, mais ça en a le rythme, les rimes et le nombre de pied (y a une époque, j'apprenais par coeur les poèmes des Fleurs du Mal, de Baudelaire, mais j'ai tout oublié, c'était pour m'habituer à la langue, la sonorité).

Rondelptik a dit…

@LRRooster : tiens, essaie ça :
http://www.filestube.com/search.html?q=Mendelson&select=All&size=2
tu descends un peu dans la page et t'en a 3, avec les années entre parenthèses. C'est là où j'ai pris ceux qui me manquaient.

LRRooster a dit…

euh j'avais oublié pour Mendelson. J'ai leur dernier album" Personne ne le fera pour vous" d'où est tiré justement Barbara 1983.

LRRooster a dit…

Hi Rondo : Royal au bar !

LRRooster a dit…

C'est parti pour "Seuls au sommet" et "Quelque Part"
Thx

Rondelptik a dit…

Moi aussi, mais franchement, à l'époque où je m'y intéressais, leur CDs étaient difficile à dénicher, à part celui-là qui avait eu une bonne critique, bien méritée.

Rondelptik a dit…

@Marius : merci pour avoir supprimé le mauvais lien. Je redis juste que La Révérence Du Cygne, de R. est un livre que j'ai écrit, que c'est le seul truc que j'ai écrit, que c'est compliqué, que c'est poétique et que je suis pas un écrivain de renom, que c'est le seul truc que j'ai écrit, que c'est plus édité et que ça fait un peu plus de 100 pages. Histoire qu'on s'attende pas à de la musique, pour ceux qui tomberaient dessus.

Sinon désolé d'avoir court-circuiter ton futur post, mais s'il t'en manquait un de Mendelson, c'est l'occaz.

Rondelptik a dit…

Ou sinon, tu n'auras qu'à l'effacer, ce lien vers les Mendelson, c'était surtout pour LRRooster, faut pas que ça t'empêche de les mettre en avant, ils le méritent.

Juste, je mets le 4ème de couverture (ce qu'il y a au dos du bouquin) de La Révérence Du Cygne, je crois pas qu'il est dans le fichier Pdf. C'est moi qui l'ai rédigé, donc ça donne une idée :

"Sûr, ce livre dort.
Un poète empiète sur sa berge de lettres, y pose sa prose, mot rose, et, en marge d'une île...le cygne. C'est là sa couverture, et son double incarné, scellant sac où Vers tue Raison...D'où, bleu, un carnet. C'est là d'où il arrive tandis qu'il s'insinue dans ces pages, tandis qu'il surgit sans que lui, qui l'héberge d'un rêve, ne s'insurge. C'est là son refuge.
Il sort du fleuve avec, sous l'aile, un petit bout de scène.
D'imbriquer une étincelle...et le livre s'éveille. A battre le « je », la baie cède et le fleuve d'encre se met à déborder. Une lettre part à Montpellier, et l'on perd le carnet...Je n'ai pas pied, je bois la tache.
Le fleuve fuyant se change en océan essuyant un mauvais grain : un grain de sable, un grain argenté, un grain de lumière, un grain de beauté ailant une page d'un écran où ils brillent pour y projeter, vannés, ça...
et le cygne s'en va."

Bon, mais j'écris plus, sinon. Donc soit on aime, soit on aime pas, mais ça va pas beaucoup plus loin.

R.