canut

canut

9.1.13

JUNIIOR WELLS "Coming at You"




Hi Music Lovers,

Devinez qui à la guitare pour accompagner Junior Wells ? 

Encore un album explosif dans le pur style de Chicago paru chez Vanguard en 1969. Les arrangements cuivres, signés Eddy Bland, sont particulièrement classieux et Buddy Guy est comme à chaque fois, éblouissant sur sa guitare.
Junior Wells et Buddy Guy sont au blues ce que Roux &  Combalusier sont aux ascenseurs, sauf qu'avec le tandem de Chicago on monte jusqu'aux étoiles.
Dégustez les amis, c'est du rare, c'est du bon et c'est sur le CanutBrains

320 home made

5 commentaires:

Jimmy Jimmereeno a dit…

J'adore la phrase sur l'ascenseur et les étoiles, sinon, j'ai l'oreille qui saigne bleu, mais c'est bon là où ça faisait mal!

devant a dit…

Je ragarde ta série de loin en lisant tes chroniques ... Je pensais que le blues Roots n'était pas pour moi, ça c'était avant mes bonnes résolutions 2013.
Bien possible que ce week end je fasse une razzia sur ta schnouff.

charlu a dit…

Oh putain la bombe.. pleut même plus dehors.. merci pour cette adrénaline..j'adore le rock de Chicago..Detroit.... merci la Rouste

Echiré79 a dit…

Hi LRRooster,
Je voulais attendre la fin de la série pour te dire un immense MERCI mais je ne peux plus attendre; Elmore James hier et Junior Wells today, c'est trop bon!!!
too much
Encore une fois MERCI
Ech'
PS : la pochette de l'album d'Emore James devrait rappeler quelque chose à Jimmy......

LRRooster a dit…

Hi Boys,

Sympa de vous retrouver dans les colonnes du Canutbrains.

@ Antonio, tu peux y aller c'est de la super bonne, pure à 100 % et je vais fournir jusqu'à dimanche. Je voudrai juste te préciser une chose. Le blues roots comme je l'entends est née au début du XXème siècle dans le Mississippi avec Robert Johnson et Son House (je fais court) et est exclusivement rural. C'est un monde paysan, qui chante ses joies et ses peines essentiellement sur sa guitare, harmonica et parfois le piano. Pendant la grande dépression les populations affamées vont venir en ville et c'est à ce moment que le blues va s'étoffer, au contact d'autres musiciens, d'instruments rythmiques comme la basse et la batterie pour s'électriser à la fin des 40's. Voilà en gros l'origine du Chicago Sound ou Chicago Blues, cette appellation n'étant pas réservé, tu l'auras compris, uniquement à la ville du même nom mais plus largement au style.