canut

canut

14.12.13

CHUCK PROPHET & THE SPANISH BOMBS - "Wrong'em Boyo" @ Kafe Antzokia Bilbao (2011)


En 2011 Chuck Prophet qui devait s’ennuyer ferme entre l’écriture de ses disques, ses multiples collaborations, ses productions et ses concerts solos ou avec le Mission Express, a monté un groupe éphémère : les Spanish Bombs. Leur unique but était une tournée où ils reprendraient en concert l’intégralité de ‘’London Calling’’. 
Bien évidemment ils ont commencé par l’Espagne et bien évidemment je l’ai su trop tard, j’ai manqué leur passage à Bilbao. Et vu la qualité de la vidéo, j’aurais pu la faire… Je me suis rattrapé l’année suivante en voyant Chuck, Stephanie & The ME à SanSe mais c’est une autre histoire.
Tout ça bien sûr avec la marque de fabrique du bonhomme depuis quelques années : la banane, indéfectible !

EWG

9 commentaires:

Fracas 64 a dit…

J'ai un disque live avec un super son d'un concert de Chuck prophet et les Spanish Bombs. Si intéressé me le signaler....

Everett W. Gilles a dit…

Yo Frac'.
Pourquoi pas, suis preneur.
(Moi j'ai 4 KCRW d'Eels et un de Beck accompagné des Flaming Lips, si ça te dit...)
Thanx du passsage.

Fracas 64 a dit…

En fait c'est bien le même concert. je le proposerai à la période de noêl.! Les disques dont tu parles m'intéressent mais je crois que j'en ai un ou deux déjà (pas le Beck en tout cas)

Jimmy Jimi a dit…

Moi, j'ai un duo Nico & Françoise Hardy! Non, je déconne, mais j'aimerais bien. Tout ça parce que je ne voulais pas laisser ce post fort sympathique sans commentaire...

Everett W. Gilles a dit…

@JJ : tu devrais déconner encore plus souvent!
Et merci du passage.

Marius Perlimpinpin a dit…

Bein , je savais pas tout ça... grand Merci Bro
- j'attends l'autre histoire avec impatience
Chuck avec Madame à Sansé ... Whaou. La classe.
Biz

Everett W. Gilles a dit…

Haha!
L'autre histoire c'était dans un petit bar-club, le Bukowski. Les musiciens étaient dans un coin et devaient traverser la salle pour aller jouer, Chuck s'est arrêté devant le T-Shirt rose "Temple Beautiful" que je portais (je déteste le rose...), a vu que nous étions français et on s'est mis à discuter (de Roy Loney qui chante sur son disque!), le groupe l'attendant sur scène. Rien que de très normal ... sauf que son épouse Stephanie était là, qu'il a souhaité la présenter à la mienne et qu'elle a entamé une discussion, ma femme ne parlant pas un mot d'anglais c'était culte! Ma femme à qui il a fallu que j'explique ensuite que non, ce n'était pas un coup monté...
Après, elle a adoré le concert, elle aussi !

Till a dit…

Sympa ce genre de rencontres impromptues.

Les Spanish Bombs live à Bilbao...Fermin Muguruza devait sauter sur place dans la salle...

Everett W. Gilles a dit…

Yo Till.
Ouais, j'imagine, et il devait pas être seul.
La TV Basque a filmé, reportage de qualité disponible sur YT mais j'ai préféré cette vidéo amateur.
Un truc marrant : en Espagne à part à Bilbao tout le monde déteste Bilbao et ses habitants qui si j'ai bien compris se prendraient leur ville pour le centre du monde, mais je tiens l'info d'un habitant de SanSe donc est-elle fiable, va savoir ! Il s'en passe des trucs là-bas...